Quand l'abattoir vient à la ferme

Accueil » Les actualités du Collectif » Initiative locale : « Pour sauver l’abattoir, les éleveurs tuent eux-mêmes les bêtes »

Initiative locale : « Pour sauver l’abattoir, les éleveurs tuent eux-mêmes les bêtes »

«L’animal naît entre les mains de l’éleveur, désormais il y meurt aussi. » Pierre-Emmanuel Robin, cogérant d’un abattoir dans la Drôme, vient apporter son savoir-faire aux éleveurs fraîchement devenus ce qu’on appelle, dans le jargon, des “éleveurs tâcherons”, à l’abattoir de Guillestre.
A Guillestre (Hautes Alpes), pour sauver leur outil d’abattage des éleveurs se sont regroupés dans l’association Abattoir des hautes vallées depuis le mois de décembre.
Un article paru dans Le Dauphine revient sur cette initiative et sur la structuration de ce  nouveau modèle.

Pour accéder à l’intégralité de cet article, cliquez sur l’image ci-dessous :

guillestre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :